• 193/ Sommes-nous les Cobbayes Humains des Aliens ?

     

     

     

    « Les Ovnis apparaissent, lorsqu'on les voit de près, comme des engins structurés. »

    [Pierre Guérin - Maître de Recherche au CNRS - Les Mécanismes d'une désinformation - 2000] 

     

    « Selon le Docteur  les plus beaux sujets humains sont chassés sur Terre pour servir d'esclaves aux Suraniens. »

    [Témoignage d'une Adolescente victime d'un enlèvement par l'équipage d'une Soucoupe Volante en 1971 - Les Archives de Ufo - Génpi : Asnelles (14) – 1971 - Premier Enlèvement d'Adolescentes]

     

    « Le comble en Ufologie c'est que certains utilisent les performances des Ovnis pour nier leur origine Extraterrestre. »

    [Les Mémoires d'un Ufologue] 

     

     

    Rubrique Ufo - Génpi  :

     

     Article N°193, suite des entretiens avec Bellator  voir : http://ufo-genpi-news.eklablog.com/192-les-preuves-de-l-existence-des-ovnis-a159184366

     

    Bellator

    Qu'avez-vous mis en évidence ?

     

    Ufo - Génpi :

    Grâce à ces Études complémentaires, nous avons pu "Profiler" les Conditions Optimums des Apparitions Ufologiques, selon les Conditions Météorologiques, Beau Temps, Température Douce & Tempérée autour de 20°,  Forte Hygrométrie, ...

    ... ce qui fait par exemple, chez nous en Normandie, de la Baie du Mont Saint-Michel, de la Baie de l'Orne, des Estuaires de la Seine, de la Dives, de la Touques, de la Seulles, de la Douve, du Couesnon, etc. des Portails Ufologiques de Première Catégorie.

    Les études statistiques et cartographiques montrent que les Spots - Ufovnis, se concentrent en particulier sur des Territoires Invariables depuis 75 ans ... (26%  des Spots - Ufovnis totalisant plus de 55% de la Totalité des Observations Ufologiques du Calvados depuis 75 ans : NdT), ... cette Permanence  prouve l'Existence Propre et Effective de ces Phénomènes Non-Identifiés, dans des Secteurs Spécifiques et sur la Durée.

     

    Bellator

    En quoi cela nous renseigne sur l'Origine ou la Nature des Ovnis ?

     

    Ufo - Génpi :

    D'abord, cela montre que ces Ovnis existent indépendamment des Populations qui les Observent.

     

    Bellator

    Mais encore ?

     

    Ufo - Génpi :

    Cette Prépondérance dans les mêmes Secteurs & cette Constance à travers le Temps nous livrent une information d'un grand intérêt : l'Intelligence qui contrôle les Ovnis Œuvre In-Situ et aussi dans la Dimension du Temps. 

     

    Bellator

    Autrement-dit, nos "Visiteurs Spatiaux" seraient aussi des "Voyageurs du Temps", ...

    ... cela expliquerait effectivement la Furtivité de leurs Ingérences Ostentatoires & Invariablement Élusives, ... sans doute ... agissent-ils de la sorte pour ne pas Dénaturer notre Propre Évolution ?

     

    Ufo - Génpi :

    Les Ufologues de la Première Génération, ... [celle d'après la Guerre de 39/45 : NdT] ... que j'ai eu l'insigne privilège de côtoyer, ... le pensaient aussi.

     

    Bellator

    Tout va bien, alors ... dans le meilleur des Mondes ?

     

    Ufo - Génpi :

    Personnellement, j'en suis pas convaincu.

     

    Bellator

    Pourquoi dites vous cela ?

     

    Ufo - Génpi :

    Parce qu'une "Intelligence Exogène" nous contrôle et applique ses expériences comme si nous étions ses "Cobayes Humains",  à la manière du "bétail d'élevage" ou des "rats de laboratoire", et ceci depuis au moins 75 ans, au fil des générations qui se succèdent.

     Bellator

    Comment vous en êtes-vous aperçu ?

     

    Ufo - Génpi :

    Au cours de nos enquêtes, en écoutant & en partageant la vie de ces Personnes qui pense être les Témoins Privilégiés de cette Ingérence Exogène, alors même, qu'elles en sont les Premières Victimes.

    Et ces Témoins, nous les connaissons bien, puisque ce sont nos proches, nos voisins ou nos concitoyens, cette proximité nous permet de les suivre au plus près et de comprendre plus facilement, leurs doutes, leurs craintes et leurs interrogations sur ces Rencontres Rapprochées avec l'Inconnu. 

    Les Témoins ont tendance à s'écarter des Représentants Accrédités par une Autorité Officielle, ... ils préfèrent se confier à des Personnes qu'ils reconnaissent comme Familières, ... et ils fuient d'instinct les "Horsains Parachutés", qu'ils jugent souvent arrogants, condescendants, suffisants, voire hautains ou méprisants, ...

    ... et les enquêteurs affichant leur Conformisme Idéologique, ou un Corporatisme Académique ne bénéficieront pas plus de leur confiance.

     

    Bellator

     Ce Type d'enquête exige évidemment beaucoup d'empathie et de d'assertivité.

    Vous avez dû souvent le vérifier par vous-mêmes ?

     

    Ufo - Génpi :

        Oui, avec de nombreuses Personnes, qui nous ont confié beaucoup plus que ce que l'on trouve noté, habituellement, dans un Procès-Verbal Administratif.

    Je me souviens par exemple de ce Témoin, au caractère enjoué, à l'esprit vif, brillant et à la pensée non-conformiste, ... il revendiquait ou voulait réformer beaucoup de choses de cette époque, comme la gratuité des lignes de transport en commun, ... (un Gillet-Jaune avant l'heure en quelque sorte ! : NdT), ... 

    ... c'était un étudiant de 21 ans, d'origine Antillaise, de belle taille et d'une forme physique remarquable, ... il avait pris contact avec nous,  qu'il avait réussi à photographier deux disques bleus non-identifiés, survolant son domicile à Caen, en 1974, ...

    ... il se faisait appelé Lemaître (il portait un patronyme d'origine nobiliaire, hérité de ses Ancêtres Européens, et dont il s'amusait à présenter les Portraits Peints sur Toiles, d'époque, avec Perruques Poudrées et Rubans Colorés, ornant les murs de sa demeure caennaise : NdT).

    A la longue, nous sommes devenus plus proches, même s'il tenait par-dessus tout à son indépendance, ... 

    ... il consentit, au fil des années, à nous en dire un peu plus sur le lien particulier qui semblait le relier à l'intelligence qui contrôle ces Ovnis,  qui lui apparaissaient en le survolant, de temps en temps.

    C'est ainsi qu'il nous confia une bonne partie de son histoire : vers l'âge de 11 ou 12 ans, lorsqu'il regagna la France Métropolitaine, il se retrouva pensionnaire dans un foyer et école privée au centre de Caen, ou un soir de 1968 / 1969, alors qu'il était couché dans son lit, il vit par la fenêtre de sa chambre, une soucoupe volante atterrir sur le toit plat de l'un d'un bâtiments de son école, et qui se dissimula derrière un autre bâtiment.

    Le lendemain, il alla vérifier, mais sans succès, la présence de traces éventuelles que cette soucoupe volante aurait pu laisser sur place.

    Pendant longtemps nous nous sommes demandé, pour quelle raison impérieuse un Air-Ship Alien aurait décidé d'atterrir sur le toit de cette école en plein centre ville, ... certains membres de notre Groupe Ufologique ont suggéré que ce foyer d'accueil servait probablement de couverture pour l'infiltration de "Clovnis" dans notre Bonne Ville Franche de Caen. 

    Même, si tout ceci nous paraissait très "Abracadabrantesque", nous avons décidé d'instaurer une discrète surveillance de cette école privée et foyer d'accueil, qui effectivement assurer l'insertion de jeunes originaires des quatre coins du Monde, mais cette surveillance ne donna aucun résultat, pendant longtemps, sur tout ce qui concerne les "Aliens".

    Jusqu'au milieu de la première décennie de l'an 2000, où l'un de nos Collaborateurs fut le témoin, au cours d'un après-midi, d'un fait divers peu ordinaire.

    Un jeune homme originaire d'Afrique du Nord, se voyant refuser l'entrée de l'établissement, escalada la façade du bâtiment du rez-de-chaussée jusqu'à un balcon du second étage, lui ouvrant ainsi l'accès à l'établissement, ...

    ... mais avec une telle facilité, vélocité, agilité et rapidité : "qu'on aurait cru seules les araignées capables d'une telle performance !".

     

    Bellator

    L'exploit, de ce jeune Nord-Africain, n'en fait pas un "Alien" ni un "Hybride d'Alien" pour cela !

     

    Ufo - Génpi :

    Pris isolément, et hors contexte, je pourrais vous l'accorder, ... mais voilà, ce que vous semblez vouloir ignorer, ... c'est que ce comportement "d'Aranéide" capable d'escalader une paroi verticale avec la plus grande des facilités, a déjà été signalé lors des Rencontres Rapprochées avec quelques "Humanoïdes" classés Ufologiques !

     

    Bellator

    Oui, comme dans la Carrière du Finistère en Bretagne ! 

    [cf. : https://lesrepasufologiques.org/category/brest/]

    A ce propos, j'entends souvent parler des Carrières comme sites Ovnigènes, quelle en est la raison selon vous ?

     

    Ufo - Génpi :

    Nous avons plusieurs occurrences dans ce sens, je  me souviens des confidences en 1974, de Daniel Farin du SEPI, expert en Clones Aliens ou "Clovnis" , du Mont-Saint-Aignan (76) et de cette Carrière qu'il connaissait bien où il était risqué de se rendre sans être correctement "Armé".

    Ou comme celles, où ont été trouvés des Pétroglyphes Antiques & des Graffitis de Vaisseaux Aliens  que les Templiers semblaient bien connaître, aussi bien en Neustrie Occidentale qu'en Neustrie Orientale, Australe ou Septentrionale.

    Et aujourd'hui encore, beaucoup de Spots - Ufovnis, actifs dans notre Région, se situent à proximité de Nouvelles ou Anciennes Carrières ou Mines de Pierre.

    La raison paraît s'imposer, hors du fait qu'ils offrent des lieux à accès réduits, et donc à l'abri des regards indiscrets, ils recèlent sans doute dans leurs Profondeurs,  des "Générateurs à Énergie Potentielle" qui ouvrent un Passage entre notre Monde et les Mondes Endo /Exogènes, ceci depuis la plus Haute Antiquité.

     

     

    Bellator

    Ne m'avez-vous parlé aussi de sites modernes, placés sous l'autorité de "Services Discrets" qui utiliseraient ce Type de "Générateurs à Énergie Potentielle" pour leur propre compte ?

     

    Ufo - Génpi :

    Vous avez bonne mémoire, ... effectivement, nous en avons localisé plusieurs dans notre région en cartographiant notamment les Spots - Ufovnis parmi les plus actifs, ... mais il est très difficile d'approcher de ces "Bases" très bien Camouflées sous Couverture Civile (dont certaines occupent plusieurs hectares : NdT), sans se faire aussitôt repérer car elles sont très bien sécurisées.

     

    Bellator

    N'y aurait-il pas aussi un lien avec certaines installations datant de l'occupation Allemande de la Seconde Guerre Mondiale, un genre de Peenemünde Normand, développant une Arme Nouvelle dans le domaine des Micro-Ondes et qui restée encore méconnu du Grand Public ?

    [La Base de Peenemünde était l'un des principaux sites militaires de recherche et d'expérimentation de l'armée allemande, en Poméranie  - Occidentale, où furent mis au point notamment les premiers engins aérospatiaux militaires dont les plus connus sont les  V1 et les V2 : NdT]

     

    Ufo - Génpi :

    Cette Arme Nouvelle du temps de l'occupation Allemande est probablement à l'origine des "Fameux Foo-Fighters"  ou Sphères d'Énergie Lumineuse appelées par les équipages des Bombardiers Alliés : des "Chasseurs Fantômes" qui les attaquaient.

     

    Bellator

    Là aussi, les Alliés, comme pour les Fusées Allemandes de la Base de Peenemünde, ont dû rapidement mis la main dessus après le débarquement en Normandie du 06 Juin 1944 !

     

    Ufo - Génpi :

    C'était même l'un de leurs objectifs prioritaires.

     

    Bellator :

    Nul doute, que cette "Arme Nouvelle et Secrète Allemande" a par la suite était développée et perfectionnée, notamment, par les Américains, ...

     

    Ufo - Génpi :

    ... qu'elle est utilisée pour sécuriser notre Planète contre les intrusions des Vaisseaux d'Origine Exogène, sous couverture de Programmes tels que les Réseaux "Haarp" ou des Antennes Relais Satellitaires.

     

    Bellator :

    Si une telle Arme existe, elle  pourrait expliquer les "rumeurs" des Crashs d'Ovnis qui défraient régulièrement la Chronique Ufologique, et que les Autorités s'empressent de nier ou de dissimuler.

     

    Ufo - Génpi :

    CQFD ! (CQFD = C'est ce qui faut démontrer ! : NdT)

     

    Bellator :

    J'ai une autre question sur laquelle je souhaiterais avoir votre opinion, cela concerne les Rencontres Rapprochées du Troisième Type où il y a la Présence d'Humanoïdes ou d'Entités supposées Extraterrestres ?

     

    Ufo - Génpi :

    De plus en plus d'Ufo-Amateurs pensent que ces RR3 sont le produit scénarisé d'une manipulation mentale des Témoins orchestrée par un Hypothétique Système de Contrôle Omnipotent et Insaisissable, ... (autant faire référence à Dieu le Père et à ses Anges, ou à son opposé : à Lucifer et à ses Démons ! : NdT) ... c'est bien commode pour tout expliquer, et surtout pour réfuter le bien fondé des Visiteurs Extraterrestres avec leurs Engins Aérospatiaux.

    La présence ou l'Apparition d'Humanoïdes ou d'Entités Endo/Exogènes sur notre sol n'est évidemment pas réfutable compte-tenu des Chroniques Anciennes relatant des Cratophanies et des Récits Modernes concernant des Rencontres Rapprochées.

    En ce qui nous concerne, certains de nos collaborateurs en Poste de Surveillance sur les Spots - Ufovnis ont rapporté avoir été les Témoins Visuels de l'Apparition Furtive de Silhouettes Humanoïdes Blafardes associées à celles de Sphères Lumineuses Multicolores.

    Ce fut le cas, par exemple, dans la nuit du 08/02/1975 au 09/02/1975, dans le Secteur de la Baie de l'Orne, lorsque nos Collaborateurs ont regagné, à cause du froid, la caravane qui leur servait à l'époque de refuge.

    Ces Silhouettes Humanoïdes apparaissaient furtivement lorsque le site venait d'être éclairé rapidement par une source de lumière artificielle, comme le passage d'une voiture aux phares allumés, ...  ces Humanoïdes semblaient absorber l'énergie de cette lumière (en particulier les Rayonnements IR & UV : NdT), avant de la restituer,  ce qui les rendait temporairement visibles à l'œil humain.

     

    Bellator :

    Ont-ils pris des photos ?

     

    Ufo - Génpi :

    Oui, quelques dizaines mais je ne peux pas vous les sortir facilement car elles sont remisées avec les Archives du Génpi à la Banque, au Coffre !

     

    [à suivre]

      

     

    Archives - Ufo - Génpi

     

    Merville - Franceville - Plage (14)  – Nuit du 08 au 09/02/1975 -  22h à 02h

    Apparition d'Humanoïdes

     

     

    Pour Info :
    La photo des "Humanoïdes Lumineux" de Cortesia, publiée sur le site des Repas Ufologiques de Brest & que nous avons voulu partager le 01 Mars 2019, avec la Photo & les dessins ci-dessus, accompagnée de notre commentaire ci-dessous, a été interdite de publication par Facebook : mais quel est donc le secret que ces documents révèlent et qui nécessite une telle Omerta ? :

     
    « Depuis 1965 nous avons collecté plusieurs témoignages sur l'apparition de ces "Humanoïdes Lumineux" en Normandie - France . »

     

     

    Noosphères Lumineuses Multicolores de la taille de Ballons de Football s'alignant au sol, à moins de 50 m, face à trois observateurs du Génpi en apparaissant alternativement selon des séquences de nombres et de couleurs différentes, tout en s'amalgamant & se déplaçant autour des observateurs.

    Et Apparitions Furtives de Formes Humanoïdes Blafardes sous l'effet d'un éclairage de lumière artificielle extérieure.

    Une quatrième personne Mme L. C. a pu assister à une partie des Phénomènes.

    04 Témoins.

    Source : Génpi.

     

    Caen (14) - 1968/1969 – 22 h / 23 h

    Une Soucoupe Volante se Pose sur le Toit d'une École Privée 

     

     

    Pensionnaire à l’École Privée (du centre ville de Caen) alors qu’il était couché, au moment de sa prière du soir, le Jeune Lemaître, avait entre 11 et 12 ans, en 1968 / 1969 lorsqu'il a vu au travers de la fenêtre de sa chambre, une lueur blanche apparaissant derrière des peupliers.

    Pensant d’abord à la lumière de la lune, il constata rapidement qu’il s’agissait, en réalité, d’un engin en forme de soucoupe volante d’aspect métallique et de couleur blanche, qui venait de se poser sur le toit plat d’un bâtiment de son École.

     Cet engin était phosphorescent, très lumineux si bien que ses contours apparaissaient très nets dans la nuit.

    Au bout de 30 à 40 secondes, il vit l’engin silencieux partir vers la gauche, en « flottant » tout en rasant le toit, et il finit par disparaitre à sa vue derrière un bâtiment de l'école.

     Le jeune Lemaître (des Antilles Française, dont l’un des Ancêtres serait à l'origine du  Perfectionnement du « Fusil dit Lebel ») a, le lendemain, inspecté le toit à la recherche infructueuse de traces laissées par la soucoupe volante.

    01 Témoin.

    Source : Enquête Génpi.

     

     

    Merville - Franceville - Plage (14) - 10/01/1976 – 22 h / 23 h

    Les Campeurs sont réveillés pour être Témoins d'une RR3

     

     

    Mr. Masseron dort seul dans sa caravane (qui était appelée " l'œuf " à cause de sa forme) lorsqu'il est réveillé par des coups donnés contre la paroi et des sortes de « grattements » puis la caravane se trouve secouée (violemment)  par une force invisible.

    Le témoin pensant que des plaisantins lui jouent un mauvais tour, regarde par une première fenêtre puis par une deuxième, et là, il voit, situé à 15 mètres à peu près, un objet lumineux de 1,50 m de haut et d'un mètre de large ayant la forme d'un œuf. Sa moitié supérieure est de couleur verte et sa moitié inférieure de couleur rouge. Il est posé au sol ou au moins à proximité. Cet objet se déplace sur une trajectoire ayant la forme d'une spirale, tout en émettant un son strident qui augmente graduellement au fur et à mesure de son éloignement.

    L'Ovni se stabilise à une hauteur de 15 - 20 mètres et à une distance d'environ 40 m et semble disparaître sur place.

    Le témoin veut en savoir davantage, aussi prend-il le parti de sortir (armé d(une manivelle !). Il entend maintenant une sorte de « message » comparable à celui reçu sur un " talkie-walkie ", avec le grésillement caractéristique de cet appareil. Il ne comprend pas le sens du « message », mais entend une voix disant : « L.P.X. … L.P.X. … L.P.X. ».

     L'Attention de Mr. Masseron  est alors attirée vers la gauche par quelque chose qui remue. Il distingue alors la silhouette noire d'un homme de taille moyenne (1,70 m / 1,80 m) qui traverse un chemin en courant. L'humanoïde semble se déplacer, « de travers », en effet l'ensemble de son corps est orienté sur l'axe de prolongement de sa jambe droite. L'humanoïde passe entre la clôture d'en face et une caravane inoccupée, en se déplaçant dans la direction de la caravane occupée par la famille Zamora.

    A cet instant, une voiture pénètre dans le terrain de camping : c'est le petit-fils T. N. du propriétaire, accompagné de son beau-frère dit " Flo ". (Mr. M. F. d'origine espagnol) à qui se confiera en premier Mr. Masseron (qui les avait pris d'abord pour ses agresseurs !), et qui venait s'amuser à " courser" les lapins de garenne.

    A côté de la caravane inoccupée (et dans son prolongement) se trouve une autre caravane où dort la famille Zamora (et vers laquelle s'est dirigé « l'Humanoïde »). Mme Zamora y a été précédemment (elle-aussi) réveillée par des bruits de voix venant de l'extérieur :

    « Qu'est-ce que je fais ? » … « Tu fais comme moi » ! …

    ... elle finit par ouvrir une fenêtre et entend un message identique ou le même (voix, sons de talkies-walkies, " L. P. X .") perçu par Mr. Masseron.

    Quelque chose de lumineux attire son attention ; une sorte de cercle lumineux ayant l'apparence d'une ellipse dont la partie supérieure est verte et la partie inférieure rouge. L'ensemble lumineux donne une impression de tangage, montant et descendant par rapport au sol, et qui a décollé en diagonale jusqu'à une hauteur de 15 - 20 m, en surplomb d'une clairière, délimitée par des peupliers, avant de disparaître.

    Mr. Zamora, réveillé (si précipitamment) par sa femme (qu'il est tombé de sa couchette sur le sol de la caravane) n'observe pas le phénomène, mais entend malgré tout le « message » (radio !) …

    La famille Zamora (uniquement les parents, les deux enfants n'ont pas été réveillés) se recouchent redoutant une quelconque agression.

    Au cours de l'enquête, effectuée la nuit même par le Génpi, des traces de pas curieuses sont découvertes, précisément derrière la caravane occupée par la famille Zamora.

    [traces ressemblant à l'empreinte, dans le sable fraîchement mouillé, de cylindres de la largeur du pied d'un enfant de 8 ans et de la longueur d'un adulte]

    03 Témoins Directs.

    Le Camping ne comptait que quatre îlots de résidents présents au moment des faits, dont seuls Mr. Masseron & la Famille Zamora ont été les Témoins. 

    Identification Simpliste/Réductrice  : Les Campeurs ont été abusés par un Exercice Militaire.

    [ce genre d'explication approximative,  superficielle & « Abracadabrantesque »,  dans la veine des Faux-Semblants Apparents & Grossiers (à la Géipan-pan cul-cul avant l'heure !) a été avancé par des  "Ufo - Amateurs" irréfléchis qui ne se sont pas déplacés sur place, pour entendre les Témoins, ou même mener une contre-enquête : NdT]

     Source : Enquête effectuée par le Génpi (qui a été prévenu par téléphone du Poste du Gardien par Mr T. N.), in situ, dans la nuit du 10/01/1976 au 11/01/1976, dans l'heure qui a suivi les faits avérés.

     

    Douvres-la-Délivrande (14) – 00/00/1964 (?) – vers 15h

    Destruction en Vol d’un Ovni ou Utilisation d’une Arme à Haute Énergie

    Les Armes Radar

     

    Nous étions trois passagers dans un car des Courriers Normands, qui circulaient entre Bernières-sur-Mer et Saint-Aubin-sur-Mer, lorsque le chauffeur du car nous a montré du doigt un objet lumineux en direction du soleil.

    L’objet pouvait se situer à une altitude de 3 000 m, à la verticale entre les Clochers de Douvres-la-Délivrande, Saint-Aubin-sur-Mer et de Bernières-sur-Mer.

    C’était une grosse boule blanche comparable à un ballon de football sans traînée, en descente rapide à la verticale et qui s'arrêta brusquement avant d’éclater et de disparaître dans un nuage de fumée aux colorations changeantes bleues, blanches et noires emportée par le vent d’ouest.

    Nous n’avons rien vu tomber à terre.

    04 Témoins.

    Source : Témoignage de Mme Simone D. – Enquête Génpi.

      

    Luc - Sur - Mer (14) – 06/06/1944

    Drovni au D Day

    L'USS George E. Badger est ancré au large. Le tireur Edward Breckel est de garde et vit dans le ciel un objet de forme cigaroïde sombre, à 5 miles de leur position.

    Cet objet visible pendant 3 minutes volait trop lentement à 5 m au-dessus de l'eau et n'avait pas d'ailes.

    01 Témoin.
    Source : Mini catalogue chronologique des observations OVNI par Van Overmeire Godelieve.

     

    Ernes (14) - Décembre 1954

    Paralysie du Témoin sur sa Bicyclette

    Décembre 1954, Mr Roger Catherine, ouvrier agricole, demeurant à Ernes rentrait à bicyclette à son domicile, lorsque dans la nuit vers 01 heure du matin, dans le haut de la côte du calvaire de Ernes, il se trouva brusquement dans l’impossibilité de faire aucun mouvement, une sorte de paralysie lui paralysant tout le corps. Quel ne fut son étonnement d’apercevoir à petite distance, sur la berne, un engin de couleur rougeâtre qui décolla à grande vitesse semant dans son sillage de nombreuses étincelles. Mr Catherine qui n’en est pas encore revenu, est un homme sérieux et de bonne foi, à qui on peut accorder tout crédit. 01 Témoin. Source : Ouest-France du 30/12/1954. Le Bonhomme libre du 07/01/1955.

     Complément  : Paralysie soudaine du témoin sur son vélo qui descendait la côte d’Ernes en revenant de son travail à st Pierre sur Dives en observant un engin rouge qui décolla de la berne en faisant une multitude d’étincelles et qui s’envola au-dessus du village où il stationna sous la forme d'une sphère de grandeur apparente d'un ballon de football. Mr Catherine en arrivant chez lui au centre du village. Constata que son compteur électrique avait sauté.

    01 Témoin.

    Source : Enquête du Génpi.

     

      

    Beauquay (14) - 11/10/1954 - à l’Aube

    Paralysie du Bétail

    Un étrange phénomène a été signalé à Beauquay. Au lever du jour, se rendant dans un herbage pour traire ses vaches, Mme Barbey, cultivatrice, avait son attention attirée par une lueur rougeâtre rayonnant d’un pré voisin. Soudain un « disque » dont la couleur passa à l’oranger, s’éleva en rasant les arbres. La même observation aurait été faite par deux autres habitants de la localité, MM Lamour et Caillot.

    Une lueur rouge étrange a éclairé la campagne.

    Parmi trois témoins, le paysan a bientôt vu une grande forme lumineuse imprécise rougeoyante à la basse altitude, qui a traversé le ciel à une certaine vitesse mais pas à une vitesse très rapide. Les ombres des haies tournaient en fonction de la lumière de l'engin qui se déplaçait au-dessus. Le silence était complet.

    Les témoins ont dit plus tard que l'objet était à l'altitude des cimes des arbres. Les vaches ont été prise de panique et ont couru en tous sens, y compris celle que le paysan trayait.

    Après que l'objet soit parti, le paysan a décidé que son travail devait être fait de toute façon, et a voulu reprendre la traite de la vache. Mais l'animal n'a libéré aucun lait. D'autres paysans ont tenté de traire l'animal, en vain. C'est seulement le jour suivant que la vache a finalement accepté de livrer son lait.

    03 Témoins.

    Source : Le Bonhomme–Libre du 22 octobre 1954. Mystérieux Objets Célestes - Aimé Michel -1958.

    Le CRI !

     

     80 Ans de Présence Ufologique

     

    Les Ovnis en Normandie en Images

     

     

     

     

    « 192/ Les Preuves de l'Existence des Ovnis !194/ La Défense Nationale & la Sûreté du Territoire face aux Ovnis ! »
    Partager via Gmail Yahoo!