• The Alien Training !

     

     

     

    The Alien Training !

     

     

    « Il n'y a de Génie sans un Grain de Folie ! »

    [Les Crops & les Circles !]

     

     

    Rubrique Ufo-Génpi :

     

    [Entretien avec Bellator (extraits qui font suite à ceux qui ont été publiés dans les articles du blog de l’Orden de Chevalerie intitulés : L’Exil de l’Humanité vers les Étoiles ! et Les Rubriques, les Bordures et les Marges !)] 

     

    Ufo-Génpi : Quand auraient débuté les premières tentatives de  Colonisation de la Terre par les extraterrestres ?

    Bellator : Probablement depuis toujours. Mais, depuis qu’elle a accueilli la Vie … elle est aussi l’objet d’une protection particulière du Peuple du Ciel, les Hommes Extra-Terrestres à l’esprit angélique.

     

    Ufo-Génpi : Comment expliquez-vous l’obstination aveugle de l’Humanité Terrestre à ne pas collaborer avec ces Hommes Extra-Terrestres à l’esprit angélique ?

    Bellator : Parce qu’elle est constamment poussée ou entraînée sur une voie opposée !

     

    Ufo-Génpi : Vous suggérez peut-être qu’elle n’est pas totalement Consciente et Lucide ? 

    Bellator : C’est en effet ce que l’on appelle en Droit l’Irresponsabilité ! … et en l'occurence, l’Humanité est Doublement Irresponsable … et c’est précisément, ce qui la rend Coupable Doublement, pour tous ses manquements à ses Devoirs !

     

    Ufo-Génpi : Pouvez-vous préciser ?

    Bellator : Il existe en Droit pénal la notion d’Irresponsabilité absolue, ou relative, pour les personnes Mineurs, et pour les personnes atteintes de Troubles Mentaux.

     C’est actuellement le cas pour l’Humanité, dans son ensemble, lorsqu'elle fait montre d’une Immaturité abyssale pour tout ce qui touche le respect dû à la Vie sur Terre, et aussi dans son comportement de Folie Meurtrière et son penchant Mortifère !

     … donc, comme pour un délinquant mineur, ou un malade mental, elle a subi, subit ou subira les conséquences de ce manque de discernement, de ses mauvais choix et de ses actes. 

    … et même si cette double Irresponsabilité, est principalement la résultante d’ingérences endogènes, indigènes ou exogènes, elle n’est pas pour autant exonérée, de sa Culpabilité vis-à-vis de ses manquements à ses obligations et à ses Devoirs !

     

    Ufo-Génpi : Quelles sont les sanctions encourues ?

    Bellator : Les mêmes que pour les délinquants ou les malades mentaux !

    … cela va du placement en Résidence Surveillée à la Maison de Correction !

     

    Ufo-Génpi : Ne seriez-vous pas en train de nous dire que l’on pourrait changer de régime prochainement, et passer de la Surveillance à la Correction !

    Bellator : On ne peut rien vous cacher !

     

     

    La Gemme du Porteur de Lumière !

     

     

    « ... la sarde évoque les Séraphins, la topaze les Chérubins, le jaspe les Trônes, la chrysolithe les Dominations, le saphir les Vertus, l’onyx les Puissances, le béryl les Principautés, le rubis les Archanges et l’émeraude les Anges »

     [Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915]

     

     

    « La Femme n'est pas l'Avenir de l'Homme, mais son Présent ! »

    [L'Androgynat Primordial !]

     

     

     

    Les Aliens dans les Contes et Légendes !

     [Rubrique Ufo-Génpi]

     

     Après la tragique, et cependant, magnifique histoire de Cadet Roussel … [cf. Les Aliens dans la chanson de l’article du blog de l’Orden de Chevalerie intitulé : Les Combattants des Ombres !], … laissons-nous guider maintenant par une autre légende celle du « Loup-Vert » de Jumièges (76) … qui, à sa suite, illustre, d’une manière directe, le thème de la « Symbiose Parasitaire » ou processus d’emprise endogène ou exogène appelé par la Tradition la « Possession Intrusive » des « Intrus », et que bon nombre d’Ufologues confondent, très souvent, avec des Rencontres Rapprochées Extraterrestres du 4ème Type (et qui ne sont, pour la plupart, qu’un « habillage » alien de ce type d’intrusion !) [cf. l’article du blog de l’Orden de Chevalerie intitulé : L’Invasion Extraterrestre de la Terre !]

     

     

    L'Ouvre Vers !

     

     

     

    La Légende du Loup Vert ou Homme-Loup :

     

     

    « Saint-Philibert, avant son exil pour l'ile de Noirmoutier, avait fondé un monastère de filles à Pavilly et auquel il avait donné pour abbesse Sainte-Austreberthe, prieure de l'abbaye du Port-en-Somme. Voulant contribuer à l'éclat du monastère de Jumièges, les moniales de Sainte-Austreberthe s'étaient chargées de blanchir le linge de la sacristie. Pavilly étant éloignée de Jumièges de 4 lieues, un âne, dressé à cet office, allait et venait entre les deux monastères, transportant seul le linge sur cette distance.

     

     Un jour, un loup affamé de la forêt de Jumièges, s'attaqua à l'âne et le dévora. Ne voyant pas revenir l'âne, Sainte-Austreberthe se mit à sa recherche, et dès le lendemain trouva les restes du serviable animal au cœur de la forêt, entre Saint-Paul de Duclair et Jumièges.

     

     Selon une variante, Sainte-Austreberthe apparut miraculeusement sur le lieu du crime, elle appelle : "Loup ! Loup !", le loup résiste tout d'abord à ses objurgations mais finit par se soumettre à la volonté dominatrice de la supérieure des moniales ; qui, devant son repentir sincère final lui laisse la vie sauve et le condamne à se substituer à l'âne pour le transport du linge entre les deux monastères.

     

     On commémora l'événement dès le VIIème siècle en construisant sur le lieu même du crime une chapelle. Une simple croix de pierre remplaça par la suite ce monument ; 60 ans avant la Révolution cette croix fut détruite, on choisit alors un chêne voisin dans lequel on plaça plusieurs statuettes de la Vierge et qui fut appelé, dès lors, le Chêne à l'Âne.

     

     Une autre version met en scène une brave femme des environs de Duclair, blanchisseuse de son état, nommée Gertrude - considérée comme une sainte femme à sa mort et qui avait à charge le blanchissement du linge de l'abbaye de Jumièges. Elle se faisait aidé de son âne, qui seul, sut traverser la forêt de Jumièges pour le transport du linge. Mais un jour l'âne rencontra un loup qui le dévora, au cœur de la forêt, entre Duclair et Jumièges, au lieu-dit aujourd'hui la "Croix à l'âne".

     

     Ne revoyant pas revenir son âne, Gertrude retrouva les restes de sa dépouille dans la forêt. Elle alla trouver Saint-Philibert à son monastère, celui-ci l'accompagna sur le lieu du crime et appela le loup. Le loup céda à l'impérieux appel de l'abbé. Devant le repentir de l'animal féroce, Saint-Philibert lui laissa la vie sauve et lui infligea une juste punition, celle de devenir végétarien ! »

     

     Cet ensemble légendaire est peut-être à l'origine d'une confrérie célèbre à Jumièges, celle du Loup Vert ou confrérie de la Saint-Jean (un des vitraux de l'église paroissiale Saint-Valentin de Jumièges porte la croix alchimique des 8 béatitudes, dite de Malte, des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem).

     

      Cette confrérie célébrait une fête fort ancienne (attestée depuis 1390) le jour de la Saint-Jean Baptiste : c'est la procession du Loup Vert et Ronde de la Saint-Jean à Jumièges. Elle débutait chaque année le 23 juin, chez le "Loup Vert" de l'année précédente ; un particulier (revêtu d'une vaste houppelande verte et coiffé d'un grand bonnet pointu de la même couleur) habitant systématiquement le hameau du Conihout, dans la boucle de la Seine.

     

     

     La Ronde du Soleil :

     

     La cérémonie du Loup Vert, ou Ronde de la St-Jean, à Jumièges en s'inscrivant au solstice d'été, au moment où le soleil est le plus fort et au plus haut dans le ciel, souligne en fait un rite de renouvellement cosmique et de régénération héliaque de la nature, c'est du reste ce thème qui est constamment suggéré dans l'ensemble du cycle légendaire de Jumièges - citons par exemple le simulacre de purification avec le feu du Loup Vert, par le jeune homme et la jeune fille [au cours de la St-Jean], ou le renouvellement et la purification par l'eau des lavandières de St-Austreberthe, ou la procession de St-Valentin, Fête de l'Amour des Amoureux, qui débarrasse la presqu'ile de Jumièges d'une invasion de mulots en les noyant dans la Seine [pendant évocateur du Joueur de Flûte et Dresseur de rats de la ville d’Hamelin], et la rédemption des Énervés de Jumièges initiée par la dérive de leur embarcation sur la Seine - par ailleurs d'autres indices nous le montrent fortement, ainsi l'étymologie de Philibert : de fili "très" et bert "brillant"  évoque un fort rayonnement lumineux, celle d'Austreberthe qui signifie :  "la Brillante de l'Est", désigne la force solaire qui renaît à l'Est, tandis que Gertrude [ger = lance, trud = œuvre] renvoie à sainte Gertrude, stigmatisée en 1340, honorée sous le nom de sainte Gertrude van Oosten à cause d'une vieille chanson flamande, Het daghet in den Oosten : "Le jour se lève à l'orient", qu'elle chantait souvent en pensant au Christ, la Lumière venue de l'Orient.

      

    [Gertrudis, vierge, abbesse à Nivelle [renvoi au Chien de Nivelle de la chanson de Cadet Roussel], dans le Brabant, au septième siècle, honorée le 17 mars. Gertrude était fille de Pépin de Landen, maire du palais sous les rois francs d'Austrasie. Bien jeune encore elle voulut être consacrée à Dieu, et, après la mort de son père, elle mit à exécution le dessein qu'elle avait formé de vivre dans la retraite. Sa mère, Ideberge, par le conseil de saint Amand, évêque de Maestrich, fonda un monastère à Nivelle, dans le Brabant. Ce fut là que Gertrude se retira avec sa mère, qui voulut rester simple religieuse et se mettre sous la conduite de sa fille, élue supérieure du monastère. Ses exhortations et l'exemple de son éminente piété maintinrent une sainte ferveur dans sa communauté. Ses grandes austérités altérèrent bientôt sa santé. Elle mourut à l'âge de trente-trois ans, cinq ans après sa mère.]

     

      Sans oublier que le loup fut assimilé au soleil et le plus souvent désigné comme le gardien du Soleil - Loup, et qui en grec se dit "lukos" ce qui s'avère très proche de "lyké" : "lumière" - ainsi le Loup Vert ("lyké"-"ver" = homme de lumière) s'identifie à la lumière céleste ou bleu-vert (bleu cyan) du blason de Jumièges ... [couleurs "Bleu-Jaune" de la Gemme du "Porteur de Lumière", ou pierre d'émeraude, dans laquelle a été taillée la Sainte Coupe du Graal] ... et il préfigure, en quelque sorte, le "Sol invictus" (le soleil invincible) du Christ en gloire ressuscité. 

     
     

    Varou ou Loup-Garou :


     Ces récits semblent avoir cristallisé un certain nombre de thèmes ... [cf. notre article détaillé sur une dizaine de page traitant de l’origine du Blason du Jumièges : "D'azur à une croix d'or, cantonnée de 4 clefs adossées d'argent", et  intitulé selon sa devise : Libro et Aratro  ("par le Livre et la Charrue" !)], ... et en premier lieu, sans doute, celui du Varou normand, plus connu sous l’appellation de Loup-Garou.

     "Varou" vient du germanique "wer-wolf" et "var-ulf" en scandinave, de la racine "ver" = "homme" et "ulf" = "loup".

      Autrement dit, le "Loup Vert" ou "Loup Verd" c'est l'homme-loup ou Loup-Garou légendaire. (Les prêtres ou "godhis" de l'ancienne religion viking avaient la réputation de se dédoubler et de changer de forme pour prendre celle d'un animal - et en particulier celle d'un loup - or la même chose fut pratiquée jusqu'au début du XXème siècle en Normandie).

     La cérémonie du Loup Vert ou Ronde de la St-Jean à Jumièges - par delà son "habillage" chrétien - évoque fortement une atmosphère payenne de rites secrets, et de magie religieuse ... [notamment au moment où se fait l’ouverture des « Portails des Étoiles », (Loup-Vert = l'Ouvert !, dans la Langue des Oiseaux !) comme au Solstice d’été !], ... et ce qui n'est pas sans rappeler - par bien des aspects - les fameuses Rondes des Sorcières ...

     

    Les Crops & les Circles !

     

     [qui se déroulent à l'intérieur des Ronds des Fées, que l’on retrouve associés, aux « Crop-Circles », et aux traces laissées par les « ovnis » cf. l’article du blog de l’Orden de Chevalerie intitulé : L’Anneau des Nibelungen ! ]

    ... et autres Sabbats Nocturnes ou Pratiques Chamaniques de Possession.

     

    Les Méduses !

     

    « lorsque les Hommes Ailés extraterrestres retireront leur Bouclier de Protection de la Terre [le Bouclier des Étoiles] les Lézards extraterrestres de Sumer qui sont de retour des étoiles pour étendre leur empire sortiront du bois [apparaitront au grand jour] et les Hommes de la Terre qui sont pour la plupart aveuglés et sous l’emprise hypnotique des rats qui leur sont ligués subiront un grand choc [le choc des civilisations] »

    [Le Réveil Brutal ! ]

    [30/01/2017 Extraits au Code Source du Chapitre 03 Quatrain 50]

     

     

     

     

    « Les Combattants des Ombres !Le Mythe Extraterrestre et l’Histoire Terrestre ! »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    derylss
    Mercredi 1er Mars à 10:17

    cela fait penser à la série V....

    2
    Mercredi 1er Mars à 14:39

    L’emprise médiatique du « politiquement correct » a le même effet somnambulique et hypnotique que le « Bliss » (contrôle mental des humains) dans la série « V ».

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :