• 78 - News-Ovnis de NFO : L'Apocalypse des Ovnis : Le Livre !

     

    Nous avons la joie & le plaisir de vous annoncer la publication en ligne de notre ouvrage collectif, intitulé : L'Apocalypse des Ovnis, dont vous trouverez ci-après le dernier Chapitre XLIX, édité en 2020 : Le Réel au-delà de la Fiction. (http://apocalypse-des-ovnis.eklablog.com/).

     

    Bonne et Heureuse Année 2021 !

    Guillaume Chevallier

     

    L’Étrange Rendez-vous !

     

    « Heureux les esprits fêlés car ils laissent passer la lumière. »

     [La Fée Morgane]

     

    Le Réel au-delà de la Fiction 

    Par Bellator

     

    Quand la Fiction Rejoint la Réalité

     

    L’Étrange Rendez-vous est le titre d’une « B. D. » des aventures de Blake & Mortimer, d’après les personnages d’Edgar P. Jacobs, créé par Jean Van Hamme et Ted Benoît, et éditée par Studio Jacobs, en 2001.

     

    Chacun sait pertinemment, maintenant, que ce genre « d’œuvre de Fiction » sert souvent de prétexte à la publication / divulgation de recherches scientifiques  d’avant-garde, et c’est tout spécialement les « B. D. », comme celles qui relatent les aventures de Blake & Mortimer, ou celles de « Valérian et Laureline » par Pierre Christin, Jean-Claude Mézières et Evelyne Tranlé, ou celles de « Yoko Stuno » par Roger Leloup, Béatrice et Maurice Tillieux, etc. ... et que tous ceux qui Aiment, l’Aventure, la Bagarre et les Copains n'ont pas oubliées !

     

    Fort de ce constat, il y a quelques années déjà, nous avions attiré l’attention des ufologues, sur cette Bande Dessinée, dont l’action se passe en octobre 1954 (année fameuse en ufologie pour la célèbre Vague de Soucoupes Volantes de septembre et octobre), et où il est question de l’énigme des « Ovnis », du Rayon Paralysant, des Rencontres Rapprochées Ufologiques, des Missing-Times, des Missing-No Ones, etc.

     

    ... et en parallèle, de l’hypothèse du Voyage Temporel, qui serait possible en maîtrisant la Lumière, mais donnons, dès à présent, la parole au Dr Z’ong, qui est le génial inventeur (et le Voyageur Temporel) et personnage de la « B. D. », qui va vous en expliquer la Théorie :

     

    Dr Z’ong : ... mais nous avons en revanche réussi à maîtriser la lumière !

    Professeur Philippe Mortimer : Maîtriser la lumière … Vous voulez dire : en tirer une source d’énergie ?

     

    Dr Z’ong : Ça, c’est l’enfance de l’art, professeur. Même vos contemporains y sont arrivés. Nous, nous sommes allés plus loin. Beaucoup plus loin !

    Capter la lumière solaire, la stocker, en densifier les particules qui la composent et la rendre cohérente dans l’espace fut la première étape franchie par mes prédécesseurs. C’est alors que j’ai eu l’idée de consulter les archives oubliées d’un très ancien savant, presque aussi génial que moi … E = m c2 … Cela vous rappelle-t-il quelque chose, cher confrère ?

    Professeur Philippe Mortimer : Bien-sûr. C’est l’équation simplifiée de la relativité formulée par Albert Einstein en 1917. L’énergie produite par un corps en mouvement est égale à la masse de ce corps multipliée par le carré de la vitesse de la lumière.

     

    Dr Z’ong : Que pensez-vous à présent de cette formule modifiée ainsi, … m = E / (x.c) 2 … où « x » représente un facteur d’accélération de la vitesse des particules lumineuses ?

    Professeur Philippe Mortimer :  Je ne comprends pas …

     

     Dr Z’ong : C’est pourtant simple. En inversant les données d’Einstein et en gardant l’énergie constante, il suffit d’augmenter la vitesse de la lumière pour diminuer au carré la masse du corps transporté.

    Professeur Philippe Mortimer : Mais la vitesse de la lumière est une constante qui ne peut pas être augmentée !

     

    Dr Z’ong : Au 20e siècle, Professeur,  … Nous sommes capables de multiplier cette vitesse par cent. Ce qui veut dire, en clair, qu’un corps soumis à cette vitesse sera réduit au 10 000ème de son poids, donc aisément transportable par les particules densifiées de nos rayons lumineux.

    Professeur Philippe Mortimer : C’est stupéfiant ! Ainsi, vous êtes capables de projeter un objet ou un être vivant dans l’espace à l’aide d’un simple rayon lumineux

     

    De la Fiction à la Réalité de la Tradition

     

    Quittons, maintenant le Monde la « Fiction de la Science » pour rejoindre le Monde de la « Réalité Traditionnelle », qui définit l'Astre Lunaire comme une Arche ou un Vaisseau qui ouvre le Passage vers les Étoiles, formant avec ces dernières et le Soleil, une Triade indissociable agissant comme  «  Filtre » ou comme «  Focale » des Énergies Cosmiques.

     

    Selon nos Anciens, le Rôle de Séléné est crucial, car, elle détermine les moments où les « Portes Induites Multidimensionnelles » s'activent sous l'effet de son Aura & de son Rayonnement Énergétique.

     

    Les dates d'ouverture des Portes des Étoiles sont géo-localisées avec les « Castrum Templum », et signalées par les "Baphomets" qui sont des Intailles ou Empreintes de Sceaux sculptées, ou taillées en creux, dans la Pierre, formant des compositions qui n'apparaissent qu'à certaines heures et dates de l'année en fonction de l'incidence des rayons de lumière. 

     

    Table d'Orientation

     

     Les 24 Vieillards !

     

    « Dieu gouverne les Astres qui gouvernent les Dieux qui gouvernent les Hommes.»

    [Maxime des Compagnons du Devoir]

     

    Ces Ponts de Lumière (ou de Rayonnement Électromagnétiques) sont symbolisés par les figures de « Arc-en-Ciel » avec la notion de passage vers les « Autres Mondes », comme dans la Tradition Scandinave, avec le « Pont Bifröst », que garde le Brillant et Lumineux Heimdall, et qui est un « Asen-brücke », ou une Route du Ciel, entre Midgard (notre Monde) et Asgard (le Monde des Dieux) dénommé « le Pont Arc-en-Ciel » ou « Pont Arc-à-Trois-Rayons » ou Triade Céleste.

     

     

    « Le voyage est une espèce de porte par où on sort de la réalité comme pour pénétrer dans une réalité inexplorée qui semble un rêve. »

    [Guy de Maupassant - Au Soleil - 1928]

     

     

    Les Visiteurs du Soir

     

    Ces Ouvertures liées aux Conjonctions Astronomiques prennent, souvent, la forme de Vortex, de Tornades ou de Tourbillons typiques des Puits à Énergie Potentielle et permettent le Passage à ce que la Tradition nomme les Vaisseaux Égrégoriels, & les Êtres Polymorphes, d'apparences Lumineuse ou Rayonnante, que nos Contemporains prennent pour des Ovnis & leurs Occupants, et qui débarquent sur Terre, en provenance des Mondes Parallèles Endogènes & des Univers Stellaires Exogènes.

     

     

    Ces Vortex s'ouvrent d'une manière récurrente, dans certains lieux dits Ovnigènes, comme le Col de Vence, le bien nommé par les Anciens "Plateau des Idoles, ou Plateau du Diable", dans les Alpes-Maritimes (06), (Cf. : « Les Mystères du Col de Vence » - Pierre Beake et l'Association Col de Vence.com - 2009) où se manifestent toutes les panoplies des phénoménologies : ufologiques, para-psychologiques, para-religieuses, et "Faits Maudits" (si chers à Charles Fort, qui écrivait à leurs propos : « Une procession de damnés. Par les damnés, j'entends les exclus. Nous tiendrons une procession de toutes les données que la science a jugé bon d'exclure » cf. "Le Livre des Damnés" 1919) ou de Phénomènes Réputés Surnaturels comme à la Forêt Fantastique & au Camp d'Artus de Huelgoat, en Bretagne (29).

     

     Crop-Circles - Cité Mégalithique d'Avebury (UK) - 1994

    montrant l'ouverture d'un « Portail ou d’un Vortex » (Grande Spirale)

    associée à quatre Sphères, de différentes tailles, évoquant

    une Conjonction Astronomique

     

    Crops-Spiral !

    [Source Peinture : Ufo-Génpi]

     

    « Mes chers frères, n’oubliez jamais, quand vous entendez le progrès des lumières, que la plus belle des ruses du Diable est de vous persuader qu’il n’existe pas ! »

     [Le Spleen de Paris - Petits-Poèmes en prose - 1862 Charles Baudelaire]

     

    Les Fleurs du Mal

     Les Fleurs de L'Âme

     

    « 77 - News-Ovnis de NFO : Le Système de Contrôle Génétique et Informatique !79 - Livre III - Chapitre L : La 9ème Porte »
    Partager via Gmail