• L’Intervention Alien !

     

     

    Le Théléma !

     

      

    « Sans même vous en apercevoir, vous voyagez souvent et très facilement dans le Temps et dans l'Espace, par exemple, lorsque, vous vous remémorez votre passé, ou lorsque nous vous projetez dans le Futur, par la simple pensée ! »

     [Le Voyageur Imprudent - René Barjavel]

     

     

     « 17 = 1 + 7 = 8 = Symbole du Pas…du…Sage ! »

     [Extrait du Code Source]

     

     

    « D’un sens, ou de l’autre, les Stellaires vivent dans votre Passé, ou dans notre Avenir ! »

     [Le Principe d’Indétermination]

     

     

    Le Voyage dans les Mondes du Temps !

     

    … constitue la troisième source couramment avancée pour tenter d’identifier les Ingérences du Type Ufologique,

     

     … mais, à moins d’être un théoricien-astro-physicien … c’est un processus encore difficile à conceptualiser sans risquer une fracture neuronale ou une tendinite synaptique !

     

      … et même si la physique quantique essaie de nous familiariser avec les notions de rétro-causalité et d’atemporalité, nous hésitons toujours  à nous laisser porter par le courant de sa Méta-Logique !

     

     Les Passages dans les Mondes Parallèles !

     

    … notre réflexe de repli s'explique par la peur instinctive de l'Inconnu,  étant donné que cette Plongée dans le Temps implique la coexistence de Mondes Parallèles, non seulement à notre Temps, mais aussi à notre Espace, c’est-à-dire l’existence de Continuums Espace-Temps étrangers au notre, … ce qui représente, aussi, la deuxième explication pour identifier l’origine des Ingérences Ufologiques !

     

     

    Les Transports dans les Mondes Extraterrestres !

     

     … qui sont évidemment identifiés comme l’origine première des Ingérences Ufologiques … et si ces Trois Sources n’en faisaient en réalité qu’une ! … Pourquoi pas ?

     

     

    Les Maîtres du Temps et de l’Espace  !

     

    … c’est du moins ce qu’affirme la Tradition Chevaleresque relayée par tous les « Mythes Religieux », où les « Dieux » sont omnipotents et omniscients, et qui « Transitent » dans tous les Mondes Temporels, Parallèles ou Extraterrestres et qui n’ont, visiblement, aucune difficulté à manipuler notre réalité Temporelle et Physique !

     

     ... Et le Mythe Universel du Paradis Terrestre en est, la Parfaite Illustration, puisqu'il fait référence à une Terre - Atemporelle, et à un Temps - Terrestre, qu’il est possible de quitter ou de rejoindre, en croquant le Fruit de la Connaissance !

     

    Le Haut - Désir !

     

     

     

    « c’est écrit et scellé de nombreux Hommes qui n’auront pas encore digéré le repas de Fête du Nouvel An de 2017 seront contrariés car au moment de faire péter leurs feux d’artifices ils seront exposés aux pires dangers avec les nuées de Tarasques Sans Corps [des Entités Éthérées] qui ont été libérées par l’Ankou et qui viennent les hanter sur Terre et aux vagues des Vaisseaux Ronds [des Soucoupes Volantes] des Lézards extraterrestres de Sumer qui sont de retour sur Terre et qui sont des scientifiques sathanistes sans loi éthique et sans foi religieuse et qui viennent saigner les Hommes comme des porcs les hacher comme des veaux et les dévorer »

     

    [ Le Pire est à Venir ! ]

     

    [31/12/2016 Extraits au Code Source du Chapitre 03 Quatrain 38]

     

     

    Au Pas de la Lune !

     

     

     

     

    Les Aliens dans la Chanson !

    [Rubrique Ufo-Génpi]

     

    Autant débuter cette nouvelle année 2017 en chanson !

    Si, il y a bien un domaine où les Rencontres Rapprochées (ou très Rapprochées) Ufologiques sont régulièrement évoquées, outre ceux, des arts, de la littérature et de la cinématographie, c’est bien celui des chansons !

    A vous de l’apprécier (à sa juste valeur !), avec cette première et magnifique chanson de Véronique Samson !

     

     

    Amoureuse (1972)

     

    Une nuit je m'endors avec lui
    Mais je sais qu'on nous l'interdit
    Et je sens la fièvre qui me mord
    Sans que j'ai l'ombre d'un remords

    Et l'aurore m'apporte le sommeil
    Je ne veux pas qu'arrive le soleil
    Quand je prends sa tête entre mes mains
    Je vous jure que j'ai du chagrin

    Et je me demande
    Si cet amour aura un lendemain
    Quand je suis loin de lui
    Quand je suis loin de lui
    Je n'ai plus vraiment toute ma tête
    Et je ne suis plus d'ici
    Oh ! je ne suis plus d'ici
    Je ressens la pluie d'une autre planète

    Quand il me serre tout contre lui
    Quand je sens que j'entre dans sa vie
    Je prie pour que le destin m'en sorte
    Je prie pour que le diable m'emporte

    Et l'angoisse me montre son visage
    Elle me force à parler son langage
    Mais quand je prends sa tête entre mes mains
    Je vous jure que j'ai du chagrin

    Et je me demande
    Si cet amour aura un lendemain
    Quand je suis loin de lui
    Quand je suis loin de lui
    Je n'ai plus vraiment toute ma tête
    Et je ne suis plus d'ici
    Non je ne suis plus d'ici
    Je ressens la pluie d'une autre planète

     

    ... et Encore ...

     

     

     

     

    Encore un soir

    [Céline Dion - 2016]

     

    Une photo, une date c'est à n'y pas croire c'était pourtant hier mentirait ma mémoire et ces visages d'enfants et le mien dans ce miroir

    Oh, c'est pas pour me plaindre ça, vous n'avez rien à craindre la vie m'a tellement gâtée j'ai plutôt du mal à l'éteindre oh mon Dieu j'ai eu ma part et bien plus à tant d'égards

    Mais quand on vit trop beau trop fort on en oublie le temps qui passe comme on perd un peu le Nord au milieu de trop vastes espaces à peine le temps de s'y faire à peine on doit laisser la place

    Oh si je pouvais

    Encore un soir encore une heure encore une larme de bonheur une faveur, comme une fleur un souffle, une erreur un peu de nous, un rien de tout pour tout se dire encore ou bien se taire en regards, juste un report à peine encore, même s'il est tard

    J'ai jamais rien demandé ça, c'est pas la mer à boire allez, face à l'éternité ça va même pas se voir ça restera entre nous oh, juste un léger retard

    Y'en a tant qui tuent le temps tant et tant qui le perdent ou le passent tant qu'ils se se mentent, inventent

    Tant qu'ils se se mentent, inventent en les rêvant des instants de grâce oh je donne ma place au paradis si l'on m'oublie sur Terre encore hier

    Encore un soir encore une heure encore une larme de bonheur une faveur, comme une fleur un souffle, une erreur un peu de nous, un rien de tout pour tout se dire encore ou bien se taire un regard, juste un report à peine encore, je sais il est tard

    C'est pas grand chose rien qu'une pause que le temps, les horloges se reposent et caresser juste un baiser, un baiser

    Encore un soir

    C'est pas grand chose rien qu'une pause que le temps, les horloges se reposent et caresser juste un baiser, un baiser

    Encore un soir encore une heure un peu de nous, un rien de tout

    Un soir

     

     

     

    « La Terra-Colonisation !Les Rubriques, les Bordures et les Marges ! »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :