• La Collaboration Extraterrestre et Terrestre !

     

    Les Vaisseaux Arches en Ciel !

     

     

     

    « Il y a énormément d’enlèvements définitifs, de disparitions d’enfants, d’humains, de voitures, d’avions, de bateaux qu’on attribue aux phénomènes ovnis. »

    [Juge-Magistrat Bernard Bidault - Ovnis Attention Danger, mars 2003 ]

     

    « Ce phénomène est tellement dramatique sur la planète, que les gouvernements, pour ne pas semer la panique, préfèrent étouffer le phénomène en entier. »

    [Confidence d’un Officier Supérieur de Gendarmerie qui s’occupait du phénomène des enlèvements au Juge-Magistrat : Bernard Bidault]

     

    « Vous êtes allé voir de plus près ? … non  ... non ... j’avais trop peur … on ne sais pas ce que c’est … un danger public ! … et il serait grand temps que les autorités s'en occupent ! »

     

    [Transcription du témoignage d'une Rencontre Rapprochée Ufologique réalisée, le 03 septembre 1972]


     

    Rubrique Ufo-Génpi : 

     

    [Entretien avec Bellator - extraits qui font suite à ceux qui ont été publiés dans les articles du blog de l’Orden de Chevalerie intitulés :  

     

    1/ L’Exil de l’Humanité vers les Étoiles !

    2/ Les Rubriques, les Bordures et les Marges !

    3/ The Alien Training ! 

    4/ La Croisade Alien !

    5/ Le Réseau des Contacts Aliens !

    6/ Les États de la Terre et les Extraterrestres !]

     

    Ufo-Génpi : jusqu’où va l’implication de cette « Collaboration » entre les Aliens et ces « Services Spéciaux » Terrestres ?

     

    Bellator : On peut imaginer le pire, comme au temps de l’avènement du Césarisme Romain, du Nazisme ou du Communisme Soviétique, et bientôt de l’Impérialisme Russe, Américain ou Chinois, ou autre, toujours au nom de la « Sacro-Sainte Raison d’État » !

    En attendant ... ce qui sûr, c’est l’implication directe des Aliens et de leur Technologie dans cette collaboration, ...

     

    ... puisqu'il y a plusieurs affaires qui le montrent suffisamment, comme celle du « Vrai-Faux » Contacté Billy Meier, qui est visiblement encadrée par les « Services », et avec ses « preuves » « photo-cinématographiques », et autres, véritablement de natures "ufologiques".

     

    De même que pour le Dossier Ummo, où le « Fake » est « Machiavéliquement » mêlé, aux données ou artefacts Aliens.

     

    Signalons aussi les « occurrences » des « Services » avec le Phénomène dit des « Crop-Circles ».

     

    Sans oublier le fameux « Crash de Roswell » avec par exemple ses débris métalliques à « Mémoire de Forme », la découverte de la « Pierre dite de Roswell », etc. ... et le montage de sa manipulation médiatique de l’opinion, qui est la "marque évidente de fabrique" des « Services Secrets ».

     

    Ufo-Génpi : Mais pourquoi agir de la sorte, en mêlant le vrai au faux ? 

    Bellator : Il faut bien se rendre compte de la situation ambiguë de ces « Gouvernants » Terrestres, qui sont confrontés à cette Double ingérence Extraterrestre (Exogène), d'une part, et "Para-Ufologique" (Endogène), d'autre part, qui les dépassent considérablement, et dont ils essaient, malgré tout, de tirer parti, en collaborant, au mieux, et suivant leurs intérêts individuels et particuliers.

     

    Par conséquent, l'objectif permanent et la politique constante, suivis par ces "gouvernements", est double aussi  :

     

    dissimuler cette collaboration avec les Extraterrestres, tout en discriminant publiquement les « Phénomènes Ovnis », … qui, eux, sortent spécifiquement du cadre purement "Alien-Exogène", … d’autant que les innombrables et diverses Ingérences des « Aliens-Exogènes », ... tout comme  celles des « Phénomènes Ovnis  », ... vont bien au-delà de ce qui est acceptable sur les plans de la Souveraineté, de la Sécurité Territoriale, de la Santé Publique et de la Protection Globale ! ...

     

    ... et en agissement de la sorte ils se servent avantageusement de la Thèse Extraterrestre ... [qu'ils encouragent en "sous-main" !] ... comme d'un "Paravent" et de "Trompe-l'œil"  aux divers « Phénomènes Ovnis » ... [mais, également, à bien d'autres de leurs propres "expérimentations", non moins, inavouables !]  ... et inversement ! ...[ ... et voilà pourquoi les "Ovnis" sont, systématiquement, attribués aux "Extraterrestres" (Exogènes) ! ]

     

     

     

    Ufo-Génpi : Autrement dit  : « ils font d’une Pierre deux Coups ! » [au moins !], ... c’est très habile et malin !

     

    Bellator : Oui ... ils nous enfument, depuis longtemps, et nous n’y voyons que du feu !

     

     

     

     

      Succuba !

     

     

     

     

    Les Aliens dans les Contes et Légendes !

    [Rubrique Ufo-Génpi]

     

    Quelques Enseignes Lexicales  

     

    Selon Wikipédia :

    « Un incube (du latin incubus signifiant « couché sur », pluriel incubi ; ou incubo, pluriel incubones) est un démon mâle qui prend corps pour abuser sexuellement d'une femme endormie. Velu, hirsute et souvent représenté comme possédant des pieds de bouc, l'incube peut également s'en prendre aux hommes. Le démon incube pèse sur la poitrine de sa victime endormie et peut même l'étouffer. Son équivalent féminin est le succube.

     

    La civilisation mésopotamienne le connaît sous le nom de « lilu » mais c'est dans la Grèce antique que l'« éphialtès » est perçu pour être un démon qui s'attaque au dormeur. Les médecins grecs en font un être indissociable du phénomène cauchemardesque. Au Moyen Âge, l'incube est assimilé au diable, qui passe pour s'unir sexuellement aux sorcières transportées au cours du sabbat. Alors que le Malleus Maleficarum en fait une figure diabolique de l'impureté, des théologiens et démonologues chrétiens, comme saint Augustin, Jean Bodin ou Martín Antonio Delrío, débattent de sa réalité et de son pouvoir sur l'âme. Le terme est ainsi particulièrement en usage dans les écrits ecclésiastiques du Moyen Âge pour signifier l'hérésie du commerce sexuel avec le diable. »

     

    Voilà ce qui évoque directement les fameuses « Visites en Chambre » ufologiques et les « Abductions » pratiquées par les « Petits Gris » !

     

    Incubus !

     

     

    Intéressons-nous maintenant, de plus prés, au personnage Mythique de Merlin qui a réussi à « Dominer » l’ingérence Extérieure et à « Domestiquer » l’Enchantement Intérieur de ces « Démons » :

     

    « Merlin redevient sauvage à certains moments de l'année. Velu et hirsute, son apparence rappelle ses traits sauvages et primitifs. Il a pour capacité de déjouer le cycle traditionnel des âges de la vie et le cours du temps : dès sa naissance, il paraît plus âgé, capable de raisonner et de parler comme un sage. S'exprimant par énigmes, il révèle aux hommes le futur en termes obscurs. Le trait mythique le plus important qui caractérise Merlin est son pouvoir de métamorphose : être protéen, il peut à volonté prendre la forme d'un animal, en particulier d'un cerf, créature liée à la forêt et symbole de souveraineté, ou parfois l'apparence d'un homme sauvage ou d'un gardien des bois, mi-homme mi-animal. Selon les circonstances, il revêt d'autres formes : celle d'un paysan ou d'un moine ou celle d'un enfant ou d'un vieillard. Il a aussi le pouvoir de transformer les autres ; ainsi grâce à lui le roi Uter prend l'apparence de son vassal, le duc de Tintagel et peut ainsi confondre et séduire sa femme Ygerne. Omniscient, Merlin domine la condition humaine et se met au service des hommes. »

    [http://expositions.bnf.fr/arthur/arret/02_2.htm]

     

     

    Le chien-Loup de Georges Vert !

     

     

    « Le Dragon Blanc affronte le Dragon Rouge dans un Creuset de Vair. »

    [Les Aigles du Loup Vert]

     

    [La Légende du Loup-Vert dévorant l'Âne (ancien signe du Cancer) est la Clef du symbolisme de l'Âne et du Bœuf (ou Licorne) de la Crèche de la Nativité. Cf. les deux articles du blog de l'Orden de Chevalerie intitulés : Le Mythe Extraterrestre et l'Histoire Terrestre !, et,  The Alien Training !]

     

    [En ce qui concerne « Myrddin » (L’Enchanteur Merlin) voir les Récits : « Le Porcelet » (Le Porc : était l'appellation primitive de la Constellation de l'Ours Polaire = symbole du détenteur de l'Autorité Spirituelle) et « Pommiers de Merlin » (au sujet  du symbolisme de la Pomme cf. l’article du blog de l’Orden de Chevalerie intitulé : La Colonisation Extraterrestre de la Terre !)]

     

    Merlin entre Dieu et diable 

    [http://expositions.bnf.fr/arthur/arret/02_2.htm]

    « La naissance extraordinaire de Merlin est à peine suggérée dans les textes les plus anciens. Elle est mise en scène par Robert de Boron dans son roman de Merlin au début du XIIIe siècle. Né d'une mère vierge et chaste, mais abusée par un démon mâle, un incube capable de s'unir aux mortelles, Merlin est issu du combat qui oppose le ciel et l'enfer. Les diables, furieux que Dieu ait permis à son fils Jésus de s'incarner, de se mêler aux humains et de racheter ainsi le péché originel, inventent cet Antéchrist destiné à combattre et à anéantir l’œuvre du Sauveur : c'est Merlin. Mais la mère de Merlin est une sainte jeune fille qui a été trompée, "engignée", et ne peut être accusée d'avoir péché. Merlin, au cour de cette lutte entre les forces du mal et du bien, choisit le camp de Dieu et dès lors se met au service de la religion chrétienne.
    Ce sont donc des rois chrétiens que Merlin aide à s'installer sur le trône de Bretagne. L'élection d'Arthur qu'il favorise est voulue par Dieu et la chronique des rois bretons s'inscrit dans la christianisation de la Bretagne. La voix de Merlin s'élève pour rappeler que le premier devoir du souverain est la loyauté envers Dieu.
    C'est également sous le règne d'Uter que Merlin, selon certains textes, a créé la Table ronde pour réunir les meilleurs chevaliers et lui-même en choisit cinquante pour former une sorte de communauté quasi-religieuse qui symbolise le nouveau visage de la chevalerie. La Table ronde présente une place vide destinée à celui qui aura l'agrément de Dieu et c'est Merlin qui explique que cette Table doit être comprise comme l'une des répliques de la Table de la Cène et de la Table du Graal établie par Joseph d'Arimathie sur l'ordre de Jésus pour séparer les bons des méchants. Tout est en place grâce à Merlin pour que le règne d'Arthur soit profondément chrétien et que la quête du Graal puisse avoir lieu. »

     

    Or Magenta et Cyan !

     

    Arthur Pendragon

    [http://www.auray.org/legendes/legende-arthur.php]

    « Le surnom Pendragon (tête de dragon) provient d'une comète à la forme de dragon qu'Uther voit et dont il s'inspire pour créer l'étendard-au-dragon. [Le Porte-Dragon Normand]

    Une autre légende raconte qu'Uther portait à sa selle les têtes de deux dragons, un blanc et un rouge, qui vivaient sous terre et qui furent réveillés par le poids de la tour qu'Uther faisait construire au-dessus d'eux.

    En sortant de terre, les dragons s'entretuèrent. »

     

     

    Cymru

     

     

    Les Couleurs du Drapeau du Pays de Galles

    [cf. http://users.skynet.be/lotus/flag/wales0-fr.htm]

    Le blanc représente la lumière visible contenant toutes les couleurs du spectre de l'arc-en-ciel dont l'arc “supérieur” est rouge. En conséquence, le blanc symbolise le Principe de la manifestation des couleurs en particulier et de toute chose en général. C'est la couleur des Druides de la tradition celtique, des représentants de l'autorité spirituelle ou sacerdotale détenant la Connaissance d'origine céleste. Un pouvoir qui a autorité sur le pouvoir temporel le plus élevé, associé à la couleur rouge et délégué au roi en charge de l'application des principes célestes au monde terrestre.

    Comme il se doit, le dragon rouge recouvre de manière égale les bandes blanche et verte du drapeau. Il se tient, en effet, à mi-chemin entre les mondes surnaturel d'origine céleste et naturel d'origine terrestre. De plus, comme le Ciel est au-dessus de la Terre, la bande blanche est au-dessus de la bande verte.

     

    Le dragon rouge

    Par sa seule couleur rouge, le dragon est le symbole du roi en charge de gouverner le monde ici-bas.

    D'où, le qualificatif de fils “d'Uther Pendragon” (tête de dragon ) [qui est  le rouge] donné au roi Arthur dont la légende remonte à la tradition celtique.

    La tête du dragon symbolise l'union des principes d'origine céleste et leur mise en œuvre terrestre, selon les quatre directions cardinales, qui est figurée par les quatre pattes du dragon. La patte levée sur un fond blanc dépeint la réception des influences célestes tandis que les trois autres posées sur un fond vert caractérisent leur mise en œuvre terrestre.

    Dans la société celtique, les Druides étaient détenteurs de l'autorité spirituelle, de la Connaissance tant doctrinale que pratique. Ils transmettaient au roi le pouvoir temporel [Filem Terrestre] pour administrer le monde d'en bas conformément aux principes du monde d'en haut [Filem Extra-Terrestre]. De façon plus prosaïque, le roi usait de son pouvoir pour défendre la nation contre les ennemis extérieurs et maintenir la cohésion sociale à l'intérieur du pays.

    L'équilibre entre les mondes terrestre et céleste se maintient tant que les pouvoirs temporel et spirituel ne s'affrontent pas. Lorsque le roi se rebelle contre les Druides pour s'affranchir de l'autorité spirituelle et exercer le pouvoir temporel en toute indépendance, l'harmonie entre l'autorité spirituelle et le pouvoir temporel ne perdure pas. [Sens de la Quête du Graal et du Roi Pêcheur]

    Le récit du Moyen-âge des Mabinogion intitulé “Lludd et Llevelys” décrit la lutte entre un dragon blanc et un dragon rouge.

    Lludd, un roi fort et généreux, régnait en paix sur son royaume Breton. Un jour pourtant, trois fléaux mirent la paix en péril. L'un d'eux consistait en un cri terrible poussé par deux dragons en plein combat. Il retentissait chaque année à l'approche de la saison chaude et suspendait toute vie dans le royaume. Sur les conseils de son frère, le sage Llevelys, Lludd mesura les dimensions du royaume pour en déterminer le centre (géographique). Puis, il y fit creuser une fosse et déposer un tonneau rempli du meilleur hydromel. La fosse fut recouverte d'un tissu de soie. Finalement épuisés, les deux dragons s'affalèrent sur le sol et roulèrent dans la fosse. Après avoir bu tout l'hydromel, ils sombrèrent dans un sommeil profond. Enveloppés dans le tissu de soie, ils furent ensevelis dans un lieu tenu caché dans les profondeurs d'une colline ou d'une montagne. Le récit raconte que plus aucun fléau ne s'abattrait sur le pays tant que les deux dragons resteraient enfouis.

    Que nous conte cette histoire ? Les fléaux qui s'abattent sur le royaume sont la conséquence d'une lutte intérieure entre les dragons rouge et blanc, entre le pouvoir temporel et l'autorité spirituelle. Le sens du récit va, en effet, bien au-delà de l'explication courante évoquant le conflit extérieur entre le royaume Breton et l'envahisseur saxon à partir du IVe siècle. Le déroulement du récit n'a pas lieu au centre du royaume par hasard. Le centre géographique est une image physique du centre spirituel de la tradition observée en pays Breton. Le centre spirituel symbolise l'unité des opposés au-delà de leur antagonisme. Son reflet dans le centre géographique du royaume Breton ne fait que préfigurer l'unité propre au centre spirituel. [Le centre spirituel de la tradition celtique est symbolisé par la Montagne Blanche : “Autorité spirituelle et pouvoir temporel”. Éditions Guy Trédaniel, 1984 ; Notamment, les chapitres II sur la “Fonction du sacerdoce et de la royauté” et VII sur “Les usurpations de la royauté et leurs conséquences”.

     En fait, les dragons ne sont pas ensevelis dans la fosse, mais au plus profond d'une colline ou d'une montagne, le symbole le plus représentatif du centre spirituel. L'axe vertical reliant le sommet aux profondeurs de la montagne ne représente t-il pas le lien par excellence entre les hauteurs célestes et les profondeurs terrestres ? Ne dépeint-il pas le trait d'union entre l'autorité spirituelle et le pouvoir temporel, le lieu où les Druides et le roi gouvernent le pays en parfaite harmonie ?

    Lorsque le pouvoir temporel tente de s'affranchir de l'autorité spirituelle, il s'écarte de l'axe et l'union dégénère en conflit. Le pays ne retrouvera plus alors la paix tant que le pouvoir temporel n'aura pas regagné l'axe où siège l'autorité spirituelle. Le centre (même géographique) se distingue en effet de la périphérie, domaine des antagonismes, par son caractère relativement paisible comme en témoignent les deux dragons “endormis”. De plus, l'hydromel est doté d'un pouvoir de ré-génération et de restauration de l'état unifié. Enfin, le trésor caché dans les profondeurs d'une colline ou d'une montagne n'est autre que l'art de gouverner le monde terrestre en conformité avec les principes célestes. Et il appartient à un dragon d'en préserver l'accès contre toute tentative de s'arroger indûment le pouvoir temporel.

    Les couleurs et le dragon passant du drapeau gallois mettent l'accent sur l'harmonie entre les mondes céleste et terrestre et la subordination du pouvoir temporel à l'autorité spirituelle.

    [cf. http://users.skynet.be/lotus/flag/wales0-fr.htm]

     

     

    « les Peaux [et Cervelets] de Lézard qui sont de retour des étoiles avec des nuées de vaisseaux pour saigner et vider les Hommes comme des porcs avant de les dévorer comme des veaux projettent aux environs de l’Équinoxe de Printemps [le 20 Mars] de déjanter [de faire pivoter] la Terre d’un quart sur son axe de rotation pour activer les nombreuses Veines de Feu de la Terre »

    [Manque de Veine et pas de Peaux ! ] 

    [14/02/2017 Extraits au Code Source du Chapitre 03 Quatrain 58]

     

    Les Veines de Feu !

     

     « si les Peaux de Lézard extraterrestres de Sumer attaquent la Terre en Hiver les Chevaliers Ailés [qui voudront continuer le combat] recevront au mois de Mars des instructions pour rejoindre les Vaisseaux des Anges [des Hommes extraterrestres à l’esprit angélique] même si la plus grande part d’entre eux nient encore actuellement ces événements ou qu’ils n’en parlent pas par peur parce qu’ils les trouvent trop dérangeants »

    [Les Dair-Angés ! ]

     

     [14/02/2017 Extraits au Code Source du Chapitre 03 Quatrain 59]

     

     

    Vaisseau Manta !

     

     

     

    « Les États de la Terre et les Extraterrestres !Le Choc des Civilisations ! »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Joanessa
    Mardi 14 Février à 10:40
    J'ai à plusieurs reprises fait le rêve d'une invasion extraterrestres et me suis déjà vu en succube traquée et j'ai aussi fait une rencontre par l'esprit, mais dans un état d'éveil, d'un homme vêtu en infirmier, cela a été très furtif et ne s'est jamais reproduit... Tout cela signifie t il qqls chose ?
    2
    Mardi 14 Février à 16:09

    La symbolique « Onirique ou Visionnaire » est toujours complexe à interpréter … "l’Onirisme" est une "spécialité" ... comme les « Rêves » ou les « Perceptions Psy » … et elles admettent toujours plusieurs plans de lecture … cf. l’article du blog intitulé : Le Portail des Rêves ! cf. http://www.orden-de-chevalerie.org/le-portail-des-reves-a126931976

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :