• La chevalerie des Métiers

    LA CHEVALERIE DES MÉTIERS 

     

    L’AVANT-GARDE DE l’ARRIERE-GARDE

    La Tradition [c’est à dire le Savoir la Connaissance et la Sagesse des Anciens des Ancêtres et des Aînés] de l’Orden de Chevalerie véhicule, non seulement, un « Savoir-Être » mais aussi un « Savoir-Faire » étonnement en avance sur son temps, notamment dans les domaines des arts des techniques et des sciences.

    Pour "l’Illustre…Trait", il suffirait simplement de développer l’épopée de « l’Arrière-Garde » de l’Ordre des Pauvres Chevaliers et des Compagnons d’Armes du Christ [l’Ordre duTemple], qui demeure un modèle pour l’innovation militaire et la synarchie politique et religieuse, et dans l’application des progrès économiques, et l’organisation et la protection sociales, et la réalisation de techniques modernes en association avec les Maitres d’Oeuvre, de leur époque [les Savants ou Frères ou Compagnons des Métiers]

     

    Croix de Bethléem

     

     

    … tout comme, certains, de leurs continuateurs sous la Bannière de l’Ordre du Christ, comme les célèbres navigateurs explorateurs et découvreurs de nouveaux mondes Christophorus Columbus ou Cristobal Colon [ Christophe Colomb 1451 / 1506 ] et Fernão de Magalhães [ Ferdinand de Magellan 1480 / 1521 ] [ cf. Émile Théodore Léon Gautier, La Chevalerie ( 1884 ) et A . Gautier Walter la Chevalerie et les aspects secrets de l’histoire Edition de la Table Ronde 1966 ].

     

    LES BLASONS ÉNIGMATIQUES

    Cet esprit « d’Avant-Garde » des sciences nous le retrouvons esquissé dans le système héraldique des « Armes   » qui sont, à l’évidence, bien plus que des signes de reconnaissance des emblèmes ou des marques de famille ou de propriété.

    En effet, nous savons déjà que les Armoriaux sont des cartes de « l’Etre », des cartes du ciel, mais aussi des Traités Imagés [ le Mutus Liber ] de « l’Art Royal » : si cher à Fucanelli, pour qui le « Grand Oeuvre  Opératif » est la synthèse des différents joyaux et de la fameuse « Pierre Précieuse Philosophale » qui est [ d’après Fucanelli dans ses «  Demeures Philosophales  » ] :

     

    "... Un Corps Cristallin ...".

     

    Or la Tradition Chevaleresque est très prolixe en ce qui concerne l’histoire et les légendes des gemmes et autres pierres précieuses [ l'Épée d'Excalibur est ôtée d'une Pierre par le Roi Artur et le Santo Graal est aussi signifié « taillé » dans la Pierre Frontale (de la couronne) du Grand Porteur et Diffuseur de Lumière ].

    A commencer par les Blasons [ sans oublier les parures bagues et colliers miroirs pommeau des épées les heaumes les baudriers les ceinturons les harnais les selles de cheval les couronnes les sceptres les calices les vitraux  les « Sphinx » et les fameux   Rhumphae » ] dont les couleurs [ métaux et émaux ] sont directement issues des « Teintures » des «  Scels Métalliques ».

    Par exemple dès l’origine :

    • le sable [ le noir ] est relié au plomb [ ou Saturne ],
    • l’ azur [ le bleu ] à l’étain [ ou Jupiter ],
    • l’or [ l’or ou jaune ] à l’or [ ou Soleil ],
    • le gueules [ le rouge ] au fer [ ou Mars ],
    • le sinople [ le vert ] au cuivre [ ou Vénus ],
    • le pourpre [ le violet ] au mercure [ ou Mercure ]
    • l’argent [ l’argent ou blanc ] à l’argent [ ou la Lune ].

    En somme : 7 planètes : 7 métaux : 7 couleurs qui renvoient aux 7 systèmes cristallins des bases ou des « mailles » qui se développent selon 14 réseaux cristallins [ ou 14 Stations du Soleil Cristal…l'Un ].

    Ainsi chaque réseau héraldique de diffraction de la lumière suggère l’utilisation d’un monochromateur spécifique

     

    LA CHEVALERIE DES METIERS

    Monochromateur de type Czerny-turner

     

    La figure montre le schéma de principe d'un monochromateur de type "Czerny-turner". Le faisceau lumineux polychromatique issu de la source (A) traverse une fente d'entrée (B). La fente est située au pont focal d'un miroir incurvé (le collimateur (C), généralement un miroir sphérique), si bien que tous les rayons réfléchis par le miroir sont parallèles. La quantité d'énergie lumineuse disponible pour l'utilisation dépend d'une part de l'énergie du faisceau issu de la source lumineuse traversant la fente, et d'autre part de la "largeur" du faisceau divergent qui se réfléchit sur le miroir.

    Le faisceau parallèle polychromatique est alors dispersé par le prisme ou diffracté par le réseau ou le cristal (D), puis est collecté par un autre miroir (E) qui le focalise sur la fente de sortie (F). Dans le cas du prisme ou du réseau, les différentes longueurs d’onde sont séparées au niveau de la fente de sortie (si le faisceau est dans le visible, les différents couleurs sont séparées), chacune arrivant à un point différent de la fente. Dans le cas d'un cristal, une seule longueur d'onde diffracte, suivant la valeur de l'angle incident (loi de Bragg).

    Le faisceau lumineux issu de la fente (G) n'est donc plus constitué que d'une seule longueur d’onde (et d'une faible proportion des longueurs d'onde voisines). Une rotation de D (prisme, réseau ou cristal) entraîne un déplacement du faisceau au niveau du miroir E et de la fente de sortie F, ce qui permet de sélectionner la longueur d’onde désirée en la centrant sur la fente. (source Wikipédia)

    Les réseaux de diffraction des ondes électromagnétiques sont dès à présent à l’origine des armes à haute énergie [ par exemple les rayons lasers ] et des projections holographiques, et bientôt des capes d’invisibilité.

    Ce qui rejoint les prodiges et autres armes « magiques » qui foisonnent en particulier dans les récits de la Queste des Chevaliers de la Table Ronde.

    Comme si, les Anciens les Ancêtres et les Ainés de l’Orden de Chevalerie,  avaient eu la près-science des filtres monochromatiques,et des cristaux comme prismes tridimensionnels constituant des réseaux de diffraction de la lumière et des ondes électromagnétiques.

     

    Ordre du Christ

     


    « Éclaircissement sur la ChevalerieLe Graal »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :