• La Symbologie

    Key Pax

     

    Une image vaut mieux que 1000 mots.

    (Confucius)

     

    Le Passe-Par-Tout (Le Passe-Par-Tout = Password By The All)

    L'antonyme littéral du «symbolique» est le «diabolique», ce qui divise (du Grec diaballein, de dia- à travers, et -ballein jeter, jeter à travers, c'est-à-dire diviser, disperser, par extension rendre confus). (Cf. Symbologie Wikipédia).

    Le diabolique est donc l'apparence trompeuse. Ce qui est trompeur, et fait croire à la cassure et relève de l'illusion des sens, ce qui divise. 

    Tandis que le «symbolique» (le mot «symbole» est issu du grec ancien sumbolon [σύμβολον], qui dérive du verbe sumbalein [symballein] de syn-, avec, et -ballein, jeter) signifiant «mettre ensemble», «joindre», «comparer», «échanger», «se rencontrer», «expliquer», autrement-dit : c'est ce qui rapproche, reconstitue l'unité ou la totalité originelle, tout en dévoilant du sens. 

     Key Pax 

     

    Une image vaut mieux que 1000 mots.

    (Confucius)

     

    Le Passe-Par-Tout (Le Passe-Par-Tout = Password By The All)

    L'antonyme littéral du «symbolique» est le «diabolique», ce qui divise (du Grec diaballein, de dia- à travers, et -ballein jeter, jeter à travers, c'est-à-dire diviser, disperser, par extension rendre confus). (Cf. Symbologie Wikipédia).

    Le diabolique est donc l'apparence trompeuse. Ce qui est trompeur, et fait croire à la cassure et relève de l'illusion des sens, ce qui divise. 

    Tandis que le «symbolique» (le mot «symbole» est issu du grec ancien sumbolon [σύμβολον], qui dérive du verbe sumbalein [symballein] de syn-, avec, et -ballein, jeter) signifiant «mettre ensemble», «joindre», «comparer», «échanger», «se rencontrer», «expliquer», autrement-dit : c'est ce qui rapproche, reconstitue l'unité ou la totalité originelle, tout en dévoilant du sens. 

    Le symbole est donc une clef qui ouvre un passage, qui jette un pont entre les mondes, c'est le signifiant qui unit les signifiés aux significateurs, et qui les relie; et c'est donc, au sens propre, le support et le vecteur d'un acte sacré, car révélateur, et d'une fonction religieuse, puisque illuminatrice. (Cf. source wikipédia).

     

    Les Vêtements de Peaux 

    Selon les légendes certains individus ou entités sont capables de se transformer en un animal, après en avoir revêtu la fourrure. (cf. Métamorphose. Wilkipedia). 

    Après avoir mangé du fruit de l'arbre de la connaissance du bien et du mal Adam et Eve virent qu'ils étaient nus et se cousurent des pagnes de feuilles de figuier, que Dieu remplaça par des vêtements de peaux d'animaux pour mieux les couvrir.

     

    Les Pannes 

    Ce sont les fourrures (l'Hermine, le Vair, la Zibeline, etc) qui aux côtés des émaux et des métaux (les couleurs) héraldiques "habillent" les blasons (qui reflètent les étapes de la progression et de l'élévation de l’Être). Du reste, l'étymologie du mot "panne" (avec penna, panus cf. Wilkipedia) renvoie à la fois, à plume et au fil du tisserand, et à la "panne" du navire qui s'immobilise autrement dit qui se fixe.

     

    Les Skin-Walkers

    L'exégèse herméneutique du nom "Adam" (Terre Primitive ou Glaise) et du nom "Eve" (Vie) suggère l'incarnation de la "Prima Matéria" dans la "Matéria Prima", qui s'éveille (par la remise en question) et qui est capable de s'élever (par sa quête) au plus haut, vers Dieu, ou de descendre plus bas que le végétal, voire le minéral. (cf. Adam.Wilkipedia). 

    Cette capacité de renouvellement, "de changement de peaux", ou "Métamorphisme", du plus subtil au plus épais, signale l’ingérence des Métamorphes (les Porteurs de Peaux) et autres Polymorphes, qui se manifestent dans tous les règnes du vivant (de la pierre à l'esprit), et dans tous les univers.

     

     

    Les Porteurs de Peaux

     

    « La RésistanceLa Syntropie »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :