• La Prophétie des Papes ... (et des Anti-Papes)

    «Nil lupus insidiis cauto subducit ouili, te pastore sacro peruigilante gregem

    [Poême dédié à Igidius, l’Évêque de Reims].

    [Le loup aux aguets n'arrache rien à la bergerie qui est sur ses gardes, quand c'est vous, Saint Pasteur, qui veillez sur le troupeau]

     

     

    Du....Pas

     

    L'Arbre de Vie 

     

    D'après Wikipédia, la prophétie de saint Malachie ou prophétie des papes est un texte ésotérique de type prophétique et eschatologique qu'une tradition populaire attribue à l'évêque d'Irlande Malachie d'Armagh [Ami et Confident de Saint-Bernard de Clairvaux].

     

     Le moine bénédictin Arnold Wion prétend avoir découvert en 1590 une prophétie qu'il attribue à saint Malachie et est censée désigner les prochains souverains pontifes. Il l'apporte aux cardinaux lors du conclave d'octobre 1590 et l'a fait publier pour la première fois en 1595 dans un document de cinq pages.

    Ce texte ésotérique, qui n'est pas utilisé par l'Église, donne lieu à de nombreuses interprétations et refait régulièrement surface dans les médias lors de chaque conclave. 

     

    Arnold Wion fait publier en 1595 un volumineux ouvrage, intitulé Lignum vitæ, Ornamentum et decus Ecclesiæ, dont un des passages, dénommé Prophetia S. Malachiæ, Archiepiscopi, de Summis Pontificibus, constitue la prophétie des papes. Au XVIe siècle, ce passage du texte a été soumis aux commentaires du dominicain Alphonse Ciaconi, spécialiste de la vie des papes et de l'héraldique ecclésiastique. Il s'essaie le premier à opérer des rapprochements entre devises, prophétie et certains éléments concernant les papes, comme leurs noms de famille, leurs armoiries ou leurs lieux de naissance.

     Cette liste peut être divisée en deux groupes : un premier groupe de 74 papes et antipapes qui ont régné avant la publication des prophéties, vers 1590, et pour lequel la relation entre le pape et la devise qui lui est associée est relativement claire. Le second groupe est constitué des 38 devises associées aux papes qui ont régné depuis 1590. Pour cette liste, la relation entre le pape et la devise qui lui est associée est parfois beaucoup plus difficile à appréhender.

     

    Le Saint Pontife Benoît XVI arrive au numéro 111 et porte comme devise "111. De gloria olivae (la gloire de l'olivier/de l'olive)". Benoît XVI (2005-2014) [puisqu'il est toujours vivant et donc en charge du Pontificat, jusqu'à ce jour !].

     L'Agonie dans le jardin des oliviers, ou plus simplement Agonie dans le jardin ou même Prière dans le jardin, est un épisode de la vie du Christ, un événement de sa Passion placé immédiatement après l'Entrée dans Jérusalem puis la Cène et avant son arrestation dans le même jardin suite à sa dénonciation par Judas. Le terme agonie est relatif au sens grec de «dernière lutte de la nature contre la mort», soit le sens qu'en donne le judaïsme de «trépas imminent et d'encouragement au repentir» (ce qui n'a pas de sens ici) soit le «combat de l’âme». [Ce qui est par reflet, l'image, de l’Apostolat du Saint Père Benoît XVI].

     Agonie dans le jardin (1610-1612), est le titre d'un tableau d'El Greco, visible au Musée des beaux-arts de Budapest, où Jésus est représenté priant la nuit dans un jardin que l'on sait être celui du mont des oliviers à Jérusalem; trois de ses disciples, Pierre, Jean et Jacques le Mineur, qui l'accompagnent sont endormis non loin. Des anges, présents devant le Christ priant, lui offrent un calice à boire (en acceptation de sa destinée). La présence dans le décor lointain de vues des murs de la ville de Jérusalem rappelle précisément le lieu. [Cf . Wikipédia].

     

     Benoît XVI, a tranmis la charge de l’Église Temporelle à son successeur [la Clef d'Argent], le 28 février 2013, mais a conservé et réservé sa Charge Spirituelle [la Clef d'Or].

     

    Les Clefs

     

     Son successeur à la charge Temporelle de l'Église, a été élu le 13 mars 2013, comme Évêque de Rome, sous le titre de Pape François Ier.

     

     Ce dernier Pape, selon le texte de la «prophétie attribuée à Saint Malachie» devrait porter la devise :

     

    "112. Caput Nigris (Tête Noire ou Chef Noir ou Chapitre Noir)" [d'après une Tradition Populaire, cette devise aurait été "grattée" et donc supprimée du document original] [Avant son élection, plusieurs, annonçaient ou espéraient, l’avènement d'un "Pape Noir", qu'ils interprétaient un peu trop rapidement ou littéralement, comme un Pape d'origine africaine ; mais d'autres pensaient, visiblement, au fameux «Pape Noir» des Jésuites, et pour ne pas les décevoir, signalons que ce nouveau Pape, porte bien, les Armes ou le Blason de leur Ordre !].

     

     Puis, l'énumération des devises se termine par un texte : 

     

    In [psecutione ] extremâ S.R.E. sedebit Petrus Rom. qui pascet oves in multis tribulationibus : quibus transactis, civitas septicollis diruëtur, et Judex tremendus judicabit populum suum. FINIS.

     Que certains, et la plupart, traduisent littéralement, à peu près comme ceci : 

    Pendant la dernière persécution de la SRE (Sancta Romana Ecclesia : Sainte Eglise Romaine) siégera Pierre Rom. (Pierre le Romain) qui paîtra les brebis parmi de nombreuses tribulations ; celles-ci terminées, la cité aux sept collines sera détruite; et le Juge redoutable jugera son peuple. FIN [Auteur : Jean-Paul Coudeyrette compilhistoire.pagesperso-orange.fr/prophetieMalachie.html.

     

    Le Secret de Fatima

     

    Cependant, la Tradition de l'Orden de Chevalerie nous apprend à interpréter [et à voir] sous un angle différent, les blasons [qu'il faut décoder aussi à l'envers : en les retournant !] et à lire [et à traduire] les textes, autrement, que dans le sens direct et littéral. [Cf. l'article du blog de l'Orden de Chevalerie intitulé :  Le Parlant. Le Cachant. Le Signifiant]

     

    IHS         SHIT

     

     

     

    Si on applique, ici, cet exercice, nous pourrions assez facilement y discerner, en supplément, une métaphore astrologique / astronomique, qui va nous permettre de mieux saisir le sens correct du texte, voyons plus tôt :

      In psecutione [persecutione ou prosecutione, c'est à dire : dans le même temps et à la suite] extrema [et à la fin ou pour finir] (SRE = Sancta Romana Ecclesia : Sainte Église Romaine) sedebit Petrus Rom : du règne de Petrus Rom. [de celui qui occupe le trône de la Sainte Église Romaine de [Saint] Pierre de Rome] qui pascet oves : [les brebis = une expression allégorique, désignant en astrologie les signes astrologiques, qui sont comparés à des troupeaux de moutons blancs (amas d'étoiles), qui paissent dans les champs du ciel] [c'est à dire : durant les mois (les signes du zodiaque)  in multis tribulationibus : de son règne (où il fera) ; [et dont il sera la cause] de multiples tribulations ou avanies] quibus transactis : [après] civitas septicollis diruëtur : [la Cité aux sept collines (allégorie de l’Église de Rome) sera mise (à mal et) à bas ou au plus bas] et Judex tremendus judicabit populum suum : [et le Juge effrayant et redoutable, qui fait trembler et qui inspire l'effroi, c'est à dire : "le Fils du Tonnerre" jugera lui et son peuple = les "supporters" du Pape Noir (Caput Nigris), qui occupera, à cette époque, (effectivement) le trône (officiel) de la Sainte Église Romaine] Finis = Fin : [et dont il précipitera et achèvera la fin].

     

    Le Nautonier

    Autrement dit : 

    Après l'avènement du Saint Père et Maximus Pontifex [de l'Église Spirituelle du Christ] Benoît XVI (De gloria olivae) [et en concomitance !] sera élu à la tête de la Sainte Église Romaine [à la tête de l'Église Temporelle] : l’Évêque de Rome (Caput Nigris) [le "Pape Noir" François Ier : qui s'est "Dé...Fini et Dé...Signé", lui même, comme l'Évêque de Rome] et qui durant son règne, mettra, "au plus" bas, l'Église Temporelle de Rome [en la dénaturant, et en la détournant totalement du Christ] et à la fin [de son règne] viendra, le "Fils du Tonnerre" [le Juge qui est l'Humilis Pecator] (Cf. l'article du blog de l'Orden de Chevalerie : «l'Appel», et voir aussi les commentaires sur l'article "La Monade des Ovnis") qui [le] jugera, lui et [son peuple] ses partisans et ses suppôts, et à l'action desquels il mettra un terme, qu'il arrêtera ou mettra fin, en intervenant. [C'est : le Châtiment et le Vrai Secret, non-révélés (du moins directement) et officiellement par l'Église Temporelle, et pourtant annoncés, en 1917, par Notre Dame à Fatima].

     

    Notre Dame de Fatima

    « Chair à Canon et Âme à DémonLes Faux Dieux »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :